• 2897 visits
  • 22 articles
  • 880 hearts
  • 695 comments

La Fairy Aide : une aide personnalisée ? 18/04/2015



















• Vous manquez de lecteurs, d'avis ? •
 
• Vous n'avez pas peur que l'on vous montre les points négatifs et positifs de votre écrit ? •
 
• Vous voulez une véritable critique de votre fiction, de votre OS ou de votre blog en général ? •
 
Alors déposez une demande ! •


Je suis là pour aider les jeunes écrivain(e)s en herbe qui veulent écrire sur la fandom de Fairy Tail. Cependant, vu que le nombre assez conséquent d'auteurs , c'est assez compliqué de faire "connaître" vos écrits à un plus grand public. 


C'est alors que j'entre en jeu ! 


Proposez-moi votre fiction, votre OS pour que je vous donne des conseils personnalisés, en vue d'améliorer votre écriture, votre style en général. 


Automatiquement, je viendrai vous aider, vous proposant des solutions pour n'être que plus meilleurs dans vos prochains articles ! 


Je prends de mon temps pour venir vous aider, j'attendrais donc en retour que mes conseils soient utilisés


A la suite de cet article, je présenterai l'ensemble des personnes que j'aurais conseillé et un petit descriptif de l'écrit.


Sachez que, à partir de maintenant, il est possible d'avoir un deuxième avis. En particulier si vous vous attaquez à la réécriture partielle ou entière de vos écrits, bref, Lorelei est là pour vous aider ! 

Il suffit de lui (ou me) demander d'avoir un second avis, la politesse étant toujours de rigueur !

En attente de conseils :
N'hésitez pas !


                                                                             Avancement : X sur 22








Les présentations : 





 Jeune autrice ayant une préférence certaine pour le Natsu x Lucy, elle a à son actif trois fictions et quelques OS. 

 Je pense sincèrement que ses fictions doivent être plus connue, lorsqu'elle aura réglée ses quelques problèmes dans ses écrits, surtout pour les descriptions générales et sentimentales (et gestuelles) ! Son atout majeur est qu'elle a une superbe imagination, on arrive alors à passer outre les problèmes conséquents de ses écrits. 

Une autrice à suivre de près d'ici peu de temps ! 






 


 Une autrice peu connue et pourtant ! Sa fiction est superbe, si vous n'avez pas peur des personnages tristes qui cherchent une raison de ne pas survivre mais bien de vivre.

 Cependant, quelques problèmes concernant la conjugaison et les descriptions des sentiments viennent entacher légèrement ce tableau plus que prometteur. Si vous cherchez une fan fiction traitant le sujet de l'envie de suicider et la longue pente qu'il faut savoir remonter jusqu'à palper le bonheur, courrez la lire !

Elle vaut le détour !


 

 



 Un prologue alléchant et déroutant à sa fin ! Fort en rebondissement dans ce premier extrait, il va falloir s'accrocher car l'autrice promet un lot de rebondissements ! 
 Notons cependant un manque au niveau des descriptions des sentiments, l'autrice ayant cette fâcheuse habitude de ne s'arrêter qu'à l'action, aller droit au but dans des phrases heureusement bien tournées. 
Un début de Jellal x Erza alléchant, malheureusement en V.I.P. .... Il faudra attendre la confirmation de votre demande pour pouvoir lire cette autrice en herbe, qui n'a sûrement pas qu'un tour dans son sac !



Une demande en VIP et vous êtes prêt ! 


 



Yumenozeref (écrits enlevés)


Un os sympathique pour une autrice qui l'est tout autant ! Les héros sont des personnages entièrement inventés, il faut donc bien s'accrocher pour se rappeler de leurs particularités respectives. Si l'inconnu ne vous effraie pas, sautez le pas en allant lire son écrit  ! 
On peut quand même apercevoir des efforts pour se rattacher au mieux à l'univers original du manga. 

 Tentez l'expérience des personnages OC !

Le lien vers son OS

 








 

Autrice écrivant principalement sur le Natsu x Lucy, saupoudré d'un peu de Grey x Jubia ! 
Sa fiction principale parle de l'arrivée d'un nouveau personnage dans la guilde, ayant un passé assez.... Particulier. On peut noter malheureusement que ce personnage est cheatée.... Mais, à ma grande surprise, l'autrice a fait de réel effort pour améliorer ses écrits ! Les derniers chapitres sont super, par rapport à un début très laborieux. Ses dialogues sont captivants, il manque cependant quelques passages de description pour rendre le tout superbe. 

S'améliorant de jours en jours, passez l'aider ! 


 


 

Quelques chapitres parus sur son blog, cette toute nouvelle débutante écrit une fiction sur Sting x Lucy !
Le scénario est très original, j'espère qu'elle continuera de ce côté sans tomber dans les méandres des clichés du StingLu. Il manque cependant la description des sentiments mais dans l'ensemble c'est très encourageant ! Elle va en s'améliorant et peu arriver loin ! 

Débutante avec des idées originales, passez la voir ! 


 

 


 

(en cours de rédaction)



FairyTail50  (fic collabo')


(en cours de rédaction)






(en cours de rédaction)





(en cours de rédaction)









 

• Les conseils seront donnés suivant l'ordre des inscriptions. N'attendez pas à en recevoir tant qu'il y a une personne vous précédant ! •



Je ne conseille les blogs que les week-ends, merci de tenir compte de mon emploi du temps ! 


• N'hésitez pas à aller donner votre avis sur leurs écrits •







Au lieu de plagier, remixez !

J'ai pris du retard, gomen

Tags : la fairy aide

La Fairy Aide : une panne d'idées ? 03/05/2015

 



• Vous manquez d'idées pour vos écrits ? En panne d'inspiration ? • 


 Vous voulez savoir si votre scénario tient la route, s'il ne tombe pas dans les clichés ? •


• Vous voulez un avis avant de vous lancer, de continuer ? 
 



 
Exposez moi votre problème ! Par commentaires ou en m'envoyant un message, expliquez ce que vous avez besoin avec un petit résumé de votre écrit, de votre scénario.


J'essayerai de vous donner des pistes originales pour pouvoir poursuivre votre fiction en pause, vous donner un avis objectif de votre scénario ainsi que les quelques pièges qu'il vous faudra éviter lors de la rédaction. 


Sachez que ce n'est pas grave de ne plus avoir d'idées, c'est même normal.







Qu'est ce que c'est une panne d'inspiration ? Comment en sortir ? 


Une panne d'inspiration se présente lorsque vous bloquez sur un passage, que vous ne savez pas comment poursuivre. Quelques fois, vous avez bien des idées mais elles ne tiennent pas la route alors vous les écartez en essayant d'en trouver des meilleures. Avoir une panne d'inspiration n'est pas grave ! 


Ne vous laissez pas décourager, cela arrive à tout le monde, un peu comme un rituel de passage.


Pour échapper à cet état non productif, il suffit de quelques petits trucs : 


    - Reposez vous un peu, ne forcez pas si les idées ne viennent pas;


    - N'écrivez plus, laissez votre esprit en stand-by pendant quelques jours;


    - Ne vous limiter pas en vous disant qu'il faut que vous écriviez, alors que non !;


    - Lisez ! C'est sûrement l'une des meilleures choses pour retrouver une bonne imagination.
 
 
 
 
 
 
Qu'est ce que le syndrome de la page blanche ? 
 
 
Vous êtes là, devant votre ordinateur. Il faut que vous postiez quelque chose, que vous commencez une rédaction pou vos lecteurs. La page s'ouvre et vous bloquez. Rien ne vous vient à l'esprit. Pas de panique !! 
 
Déjà, vous devez avoir conscience d'une chose : aucun contrat de vous attache à vos lecteurs. Ne vous mettez pas la pression inutilement, c'est contre-productif ! 
 
Vous êtes des amateurs-amatrices, vous êtes libre de poster ce que vous voulez, quand vous le voulez. Pas la peine de vous donner des dates butoirs ! 


Si vous avez envie de tenter de nouvelles choses dans vos écrits, faites ! Ce n'est pour les lecteurs que vous écrivez mais bien pour vous ! 


Prenez conscience de ces choses et vous verrez que, très bientôt, les idées vous reviendront à tour de bras. Il faut savoir être détaché par rapport à votre blog fictif. 






 
 J'ai aidée ces personnes :  











• Ces aléas ne sont pas grave, ne vous inquiétez pas •

• N'hésitez pas à m'exposer votre problème •

• Et trouvons des scénarios originaux ! •


Au lieu de plagier, remixez !
 

Tags : la fairy aide - la fairy écriture

La Fairy Ecriture : écrire une fiction ? 06/05/2015

 


 
 

• Ecrire une fiction, chose ô combien convoité par les autrices • 

• Définir une situation, amener le lecteur à se poser des questions avant de le diriger vers la longue pente sinueuse du dénouement : une situation délicate à savoir manier •

• Préparez vos mirettes, petites brebis égarés, voici les conseils indispensables pour débuter une fan fiction ! • 


 
 
 
 
 

Vous voilà, tout jeune, tout frais, fraîchement débarqué de X région, en quête d'une futile reconnaissance. Vos doigts se craquent sous la pression, votre regard effleure langoureusement la page word/open office ouverte devant vous. Vous vous apprêtez à vous élancer dans l'immense sphère des fan fictions, prête à recevoir des avis sur votre premier projet d'écriture en dehors des rédactions quémandés par vos professeurs. Vos doigts s'élancent, touchant les touches du clavier, vous - STOP

Hop hop hop ! Avant de vous élancer sans raison particulière vers l'élaboration de votre prologue, attendez quelques minutes. Éloignez vos mains de ce clavier douteux, ouvrez vos mirettes et lisez bien ce qui va suivre. 

Vous êtes là, remplis d'une floraison d'idées plus verdoyantes les unes que les autres, soudainement convaincu de leurs originalités.


Se pourrait-il que vous n'ayez pas précisément choisi votre scénario ? 

Si vous êtes dans ce cas, notez bien toutes vos idées farfelus dans l'application Notes de votre portable (le calepin moderne !). Une, deux, trois idées ont germés dans votre esprit, d'accord ! 

Mais, même si certaines idées ont la vie assez dur d'être autant originales, attention à bien différencier celles qui feront des OS et celles susceptibles de faire une bonne fiction. Certaines de vos idées sont si farfelus que vous n'avez pas beaucoup d'imagination pour d'autres actions secondaires ! Alors, ces idées ont pour visé d'être écrite en tant que One Shot. Si une idée principale vous évoque tout un tas d'aventures diverses, gardez la précieusement : vous tenez le scénario de votre fan fiction.

Ainsi, il ne vous reste plus qu'une seule et unique idée : elle fera office de fil conducteur tout le long de vos chapitres. Votre idée en tête, vous re-ouvrez cette fameuse page word/open office, prête à en découdre avec l'orthographe, la conjugaison et - STOP ! 

Je n'ai pas finis ! Avoir son idée motrice pour votre fiction est un bon début. Mais il faut aussi définir la fin. Je vous l'assure. 

Puisqu'une fiction originale mais abandonnée est insupportable, je vous demande de bien choisir votre fin, votre dénouement.


Mais comment le choisir ? 

Munissez vous d'un crayon à papier et notez les principales actions de votre prologue et premier chapitre. Sachez qu'une fin est réussie (à mon sens) si elle fait référence au début : la boucle est bouclée. Et quoi de mieux que de se rappeler de quelques bons vieux souvenirs sur nos débuts dans l'écriture d'une fan fiction ! 

Voilà vous avez votre fin (ouverte ou fermé), notez là quelque part. Assurez vous de bien l'avoir enregistré. C'est essentiel. Elle n'est en aucun cas définitive mais elle vous sera forcément utile . 
 
 


Bien. Vous pouvez ouvrir cette page blanche sur votre ordinateur, je ne vous stopperai pas ! Promis ! 
 
 

La page est ouverte, qu'allez vous écrire ? L'éternelle question des auteurs et autrices, impatient et inquiet par cette nouvelle aventure qui commence. Je ne peux que vous dire une seule chose : pensez à un mot clé de votre début et écrivez.

Écrivez

Encore. 

Allez. 

Les phrases s'enfilent les unes au-dessus des autres, c'est un bon commencement ! Puis vous vous stoppez. Vous avez envie de lire ce que vous avez écrit et parallèlement, vous n'avez plus d'idées pour la suite. Enfin si, l'idée principale (le fond) mais pas la tournure qu'elle va prendre (la forme). Alors, vous lisez. Corrigeant une faute aperçu en bout, supprimant une lettre doublé qui ne devrait pas l'être, vous entamez déjà une relecture en vue d'une correction. Ne vous pressez pas ! 

Attaquer vous juste à la tournure des phrases, essayant d'être au maximum cohérent. Et puis, il faut recommencer. Fébrilement, vous repensez au début que vous aviez inventé et vous lui donnez forme. Petit à petit, votre prologue se crée.
 

Mais qu'est ce qu'un prologue ?

Me direz vous; un prologue est une sorte de préface à votre fiction. Un peu comme dans une guerre : vous établissez les plans (prologue) avant de  sortir de la tente et d'aller combattre (chapitres). Ici, vous dressez le décor furtivement en évoquant le problème principal de votre scénario, la quête que vos protagonistes vont entamer sous peu. 

Ainsi, après maintes reprises, votre prologue est bouclé ! Vous avez une terrible envie de le poster n'est ce pas ? Mais attendez quelques secondes. 

Je veux que vous soyez conscient de ce qui se cache par "Poster un prologue". Vous allez recevoir des avis. Ils peuvent aussi bien être encourageant que déstabilisant. Vous vous engagez à rédiger une suite. Un prologue entraîne une continuité, vous vous y êtes engagés. Toujours convaincu ? Alors postez le. 

Mais au lieu d'attendre nerveusement des avis qui n'arrivent jamais, passez plutôt votre temps à rédiger deux-trois chapitres. Avoir de l'avance est toujours bon et gratifiant. Deux cas de figure s'offrent à vous : 

- Vous avez reçu des avis : parfait ! Ils vont vous motiver ou vous faire comprendre vos erreurs. Dans les deux cas, c'est bon à prendre !

- Vous n'avez pas reçu d'avis : n'hésitez pas à visiter une centaine de blogs sur Fairy Tail ! C'est en allant vers les autres qu'ils viendront vers vous. C'est bien connu, nous avons peur de l'inconnu et peu iront chercher de leurs pleins grès des fictions inconnu. Faites le premier pas ! 


Les commentaires pleuvent, vous vous sentez comprise et euphorique. Autant d'avis ! Mais ne perdez pas la tête. Les commentaires (et avis), c'est bien mais ça ne vaut pas une vie "réelle". Il faut savoir doser entre la vie virtuelle et la réalité. Trop de temps passé dans une sphère vous déconnecte et ce n'est forcément pas pour le meilleur. 

Il faut doser entre ces deux mondes. Attention aussi aux possibles remarques sexistes que vous pourriez vous prendre (sexuelles aussi si vous affichez votre tête sur votre blog). 

Votre premier chapitre est rédigé, vous avez précisé le scénario, les lieux et les liens. Votre petit bijoux entre vos mains, vous allez le poster. Assurez vous bien qu'ils renseignent plus précisément sur ce que vous aviez annoncé dans votre prologue, qu'il suit ce dernier. Il doit être cohérent, annonciateur et curieusement attirant pour les lecteurs. 

Si ces points sont respectés alors postez le ! Rien de mieux que le premier chapitre pour se faire un meilleur avis sur l'autrice-auteur que vous êtes. 


Porté(e) par un insatiable enthousiasme, vous postez de plus en plus de chapitres. Voilà déjà quelques semaines que votre prologue est posté, les lecteurs commencent à arriver peu à peu. Le vent d'euphorie qui vous portait depuis le début s'amenuise petit à petit et un problème se pose :

Où trouver sa motivation ?


La motivation vient de l'adoration de l'univers sur lequel vous écrivez, des encouragements des lecteurs et surtout de l'envie d'écrire. Vous n'avez plus ce souffle de débutant(e) qui vous portez alors puisez dans ces ressources infatigables. Un ralentissement sur vos chapitres se fait sentir. Ne vous inquiétez pas, c'est absolument normal. Vous êtes en train de chercher inconsciemment un rythme tenable dans la sortie de vos chapitres. Ne les espacez pas non plus de plusieurs mois ! Trouvez le juste milieu pour vous satisfaire et satisfaire vos lecteurs. 

C'est alors que.... Oh mon dieu !

Le syndrome de la page blanche ! 
 


Annoncez-le si vous le voulez, parlez en, cherchez des solutions inconnus en espérant que je n'ai pas raison, puisque toi, petite autrice qui n'a pas suivit tous mes conseils, tu n'as pas rédigé la fin ! Rédige là en vitesse !!! 

Ô bonheur. Tu l'as rédigé. Mais alors, qu'attends tu pour relire toute ta fiction posté ? Lis le prologue, les chapitres un par un, comme le ferait un lecteur inconnu. Changes de personnage, glisse toi dans une personne curieuse de nouvelles lectures. 

Enfin, tu arrives à la dernière phrase, le dernier mot rédigé sur le dernier chapitre paru. Rassures toi, tu n'as pas finis. Ouvre cette vieille page grisante où tu avais rédigé la fin de ta fiction et lis. De haut en bas, de gauche à droite. Magie ! Une idée a germé dans ton esprit. 

L'image de ce pont que tu vas faire pour conclure ta fiction est tenace dans ton esprit, mais tu as compris le principe. Maintenant que tes fructueuses idées se sont fait la malle, il faut entamer la fin. À toi de créer une cohérence constante jusqu'au dénouement final

Le dernier chapitre. Tu y es arrivée, tu l'as rédigé. Tu vas le poster. Mais tu n'as pas envie. Pas envie de terminer cette magnifique aventure, pas envie de devoir en recommencer une autre en devant assumer pleinement son style d'écriture. 

Les lecteurs qui t'ont accompagnés ont droit à un petit mot à la fin de cette fin, tu cliques, dépitée, ravagée, sur le bouton "poster". 

Voilà. 

Finis. 

Tu as finis ta fan fiction. Mais cette fin !! Au lieu de ressasser des souvenirs douteux, penses plutôt à ce que tu viens d'accomplir ! Peu y arrivent ! Bravo à toi, tu peux être applaudis pour le courage et la constance que tu as eu de finir ta fan fiction. 





• Voilà, tu as toutes les cartes en mains pour nous écrire une jolie fiction •

• Sois original, démarque toi des autres fictions •

• Et, plus important encore, amuse toi ! •



Au lieu de plagier, remixez !

Tags : la fairy écriture

La Fairy Ecriture : écrire un OS ? 11/02/2015

 


 


• Les OS, ou one shot, désignent de courtes histoires en un seul article : autant dire que c'est compliqué •

• Compliqué oui, mais pas dans le sens "Trop dur pour moi"; ce qui est compliqué, c'est de trouver la trame, la situation et les renversements de situations. •

• Pour vous aider, je vais vous rappeler quels sont les différentes étapes à ne pas oublier avant de vous jeter comme des sangsues sur vos claviers ! •



Les OS sont quelque chose d'assez compliqué à réaliser, puisqu'il faut définir le lieu, le temps, les relations avant de finir sur le dénouement d'une situation au préalable définie et présenté. Tout ça dans un seul chapitre (qui fait figure donc d'OS) et en essayant de plaire à soi-même et aux futurs lecteurs.

Pourtant, c'est l'un des exercices les plus gratifiants pour s'améliorer : les lecteurs peuvent vous juger sur votre écrit en ayant prit conscience de tous ce que vous voulez bien leurs montrer. Ainsi, ils ont un avis global de votre travail, style et idées et peuvent donc vous donner quelques conseils sur des points qui les ont chagrinés.

Mais avant de paraître ce fameux OS, il faut d'abord trouver l'idée de départ ! Voici quelques points sur lesquels vous devez réfléchir avant de vous lancer :

- Les personnages : membre le plus important de votre écrit, il faut définir avant quel est le personnage principal (ou "les" s'il y en a plusieurs) ainsi que quelques personnages secondaires;

- Le point de vue (appelé plus communément PDV) : extérieur, intérieur ? Selon votre choix, vous allez montrer une facette plus personnel ou plus généraliste de l'histoire -à choisir avec précaution !;

- Le lieu / l'univers : univers du manga ou univers réel ? La guilde ou un lieu commun aux hommes ? Chaque choix entraîne des lois à respecter (Fiore --> pouvoirs magiques / Terre --> pas de pouvoirs), du moins quelques points à ne pas oublier ! Imaginez qu'on vous présente la guilde de Fairy Tail comme un café rose et peint en sucre glace, ce serait un peu hors-sujet non ?;

- L'histoire / le fil conducteur : quel sera le principal rebondissement de votre histoire ? Ce qui déclenchera tout un panel d'actions, celle qui commandera les personnages en secret (coucou Mirajane ou Makarov) ou encore celle qui ne sera pas du ressort des mages (être malade ? Bienvenue sur les chevets des mages!)

Mais surtout, concentrez vous sur le mélange de ce que vous répondez... Il faut que ce soit cohérent (n'ajoutez pas de chats volants si l'histoire se passe sur Terre!), et que ça vous plaise. Une histoire qui ne vous plaît se ressentira dans l'écrit que vous allez faire.


Maintenant que le gros du boulot est défini, il ne manque plus que la rédaction ! Moment somme toute important qui rendra votre travail passionnant ou simplement banal... Prenez votre plus belle feuille, police d'écriture et commencez ! N'hésitez pas un seul instant devant la page blanche, vous allez réussir à nous pondre un joli boulot !

La première phrase est souvent ce qui va vous tenir en haleine le temps d'écrire cet OS, recommencez la si elle ne vous plaît pas.

N'oubliez pas les principales idées que vous avez eu pendant l'élaboration de cet OS, notez les quelque part pour ne pas les perdre.

Prenez votre temps, ne vous fixez pas de date butoir (ça a le don de vous dégoûter d'écrire plus que de vous motiver) et lâchez vous ! L'important, c'est bien de s'amuser non ? ;)


•Et voilà, après avoir enfin écrit votre petit bébé, vous vous sentez particulièrement fière d'avoir réussi... Eh bien bravo ! Mais ce n'est pas encore fini, loin de là ! •


Il reste encore une étape importante.... La relecture.
Elle peut se faire pendant l'OS si vous ne l'écrivez pas d'un coup mais sur plusieurs jours ou encore tout à la fin.

Il vous faut traquer les petites imperfections, les phrases mal tournés et les fautes.

Attention, je ne dis pas que votre OS doit être la perfection incarné. Il ne faut jamais oublier que vous êtes des auteurs en herbes, de par ce fait vous n'allez pas écrire du jour au lendemain comme Jane Austen, Honoré de Balzac ou J.K. Rowlings ! Non, il faut du temps et surtout de l'entraînement pour arriver à les égaler jusqu'à les dépasser !



• Votre beau OS entre vos mains, soignez la présentation, choisissez une image qui collera avec votre thème et le voilà partit dans les sphères d'Internet. Les lecteurs viendront le lire et commenter si il leurs plaît! •
 
Au lieu de plagier, remixez !
 
 

Tags : la fairy écriture

La Fairy Ecriture : écrire un lemon ? 11/02/2015


 


• Écrire un lemon ? Pourquoi pas. Ca symbolise l'amour entre deux personnages, leurs passions commune et surtout ça rajoute un petit plus. •

• Beaucoup cherchent des écrits (fiction ou Os) avec des lemons, les privilégiant dans leurs recherche. Alors oui, ça peut vous donner un petit coup de pub, si ce dernier est bien réalisé. •

• Mais pour ce qui en est de la réalisation, il faut d'abord avoir l'esprit ouvert. Attention, je vais mettre quelques exemples dans cet article : si c'est le premier lemon que tu lis, il vaut peut-être mieux commencer par un "vrai". •


Bien, toujours là ?
Prêt(e) à recevoir quelques indications ?

Merveilleux monde qu'est le monde des lemons ! Cependant, il y a des fautes récurrentes qu'il ne faut, ô grand jamais, faire....

Si je pouvais résumer cette article en trois ordres, ce serait ceux- ci :
- Décrivez !
- Soyez content !
- La cohérence c'est cool !

Je vais me justifier tous de suite... Voici un exemple avec comme cobayes les heureux Natsu et Lucy ! :

Natsu rougit et embrassa Lucy. Elle se figea, le visage rouge comme une tomate mûre. Il lui enleva son haut, libérant sa poitrine. Elle ne portait pas de soutif. Elle toucha les muscles de son partenaire avant de s'allonger sur le lit. Ils s'embrassèrent une seconde fois, leurs habits s'envolèrent dans la pièce. Natsu écarta les jambes de Lucy et rentra en elle lentement. Des larmes apparurent au coin des yeux de la blonde. Ils attendirent le temps que la douleur passe avant de commencer de longs va et viens. Quelques minutes plus tard, ils atteignirent l'orgasme. Natsu se retira de sa Luce et se coucha à côté d'elle.
 


Un lemon tout mignon ? Sympathique ? Original ?
Enlevez moi ça !! Il y a des choses qui ne vont pas.... Déjà, (à part si votre Os ne dure que 30 lignes) un lemon ne doit pas être aussi court con ! Vous avez fais durer le suspense pendant 1476 lignes pour au final vous retrouver avec un lemon de 6 lignes ? COHÉRENCE
Et puis, quand on a une grosse poitrine je suis désolée mais on est obligé de mettre un soutien gorge -à part peut être si on nudiste, sachant que Lucy ne l'est pas...


Ce lemon n'est tous simplement pas bien. Je suis désolée mais non. A partir du moment où il n'y a aucun jeu qui s'installe c'est pourri, archi-nul et complètement inintéressant. On ne ressent rien, ça passe certes comme une lettre à la poste mais il y a t il un intérêt concret pour les lecteurs ?
Il faudrait décrire beaucoup plus les préliminaires (qui sont toujours une place importante qu'en on "couche" avec quelqu'un), prendre son temps pour bien tous décrire... Les sentiments aussi, qui font vivre le lemon au lecteur (à l'auteur aussi...). Bref, ne pas oublier ses deux trois petits trucs bien important qui rendront votre lemon original....! Eh oui, il faut DECRIRE!
Décrivez la pièce, les draps ou même les sourcils de Lucy! Mais décrivez !


Et le dernier point.... Il faut savoir que (conseil universel tiens) quoique l'on écrit, s'il n'y a pas l'once d'un amusement, ça se ressent. Ça se voit en plein dans l'écrit. Puisque vous n'y apportez pas un minimum d'intérêt, pourquoi les lecteurs y apporteraient de l'intérêt ? Eh oui, il faut y penser. Plutôt s'en rappeler comme étant le maître mot des écrits. Il faut donc S'AMUSER ! Souriez, mettez quelques références amusantes ! C'est vous qui orchestrait le bal des mots, menez donc la danse !



Bien reprenons ! Voici un exemple meilleur de ce qu'il faudrait écrire. Après ce n'est qu'un jugement personnel, peut-être que d'autres préféreront le premier lemon qui sait....
En exclusivité, comme cobayes..... Grey et Lucy !


Grey s'approcha dans le dos de Lucy, les yeux noirs de désirs. Accoudé sur le buffet de la cuisine, elle pensait, les yeux dérivants dans le vague. Sans se soucier un seul instant de son ami dans son dos, quelques idées mal placés à l'esprit. Il aventura sa main sur la hanche de la blonde, caressant et froissant légèrement le haut léger qu'elle portait. Elle tourna lentement sa tête vers cet homme, un peu perdu. Il approcha ses lèvres tentatrices de la peau volupté de la jeune fille. Elle ferma un instant les yeux sous les baisers et se tourna vers lui, totalement et irrévocablement attiré par ce mâle énigmatique. Sa main s'échoua sur les fesses de ce dernier, elle joua avec l'élastique de son boxer pour lui faire comprendre son envie.
Ses yeux, animés par une dangereuse tentation, rencontrèrent ceux d'une grisaille infinie de Grey. Il s'approcha doucement, sans se brusquer. Effleurant légèrement les lèvres rebondis de sa Luce. Léchant ce bout de chair rosi, croquant sa lèvre inférieur. Faisant monter irrévocablement la tension entre ses deux mages amis et rivaux.



Cohérence : a moins de m'être tromper, je pense que Lucy a gardé ses cheveux blonds, Grey a aussi gardé ses caractéristiques propres;
Décrire : une cuisine (lieu), un bar, elle porte un haut. Grey avait des idées perverses bien avant qu'elle n'accepte en sourdine de coucher avec (sentiments), ils sont amis (lien).
Etre content : à moins d'être vraiment aveugle, je pense que ça s'est transcris que j'ai préféré écrire ce lemon plutôt que le premier.


Vous avez bien préféré le deuxième, rassurez moi ? ;)


Cependant, vous l'avez sûrement remarqué, il n'y a pas encore de paroles. Eh oui, le jeu! Ne l'oubliez pas ! Il faut donc instaurer un jeu (malsain peut-être pour certains/certaines) mais qui rendront votre écrit inoubliable...!


Continuons le lemon.... Avec comme cobaye.... Jubia et Grey !


Jubia se laissa enlevé son pull en soupirant, tandis que ses doigts jouaient avec les mèches brunes de son amant. Ses grands yeux couleurs océans rencontrèrent ceux plus sombres de son amour. Les joues légèrement rosés, elle se colla contre son torse le temps d'apprécier ce moment un peu plus longtemps. Il la serra contre lui, grognant pour se contenir de continuer sauvagement. Sans le vouloir, il se frotta lentement contre la cuisse nue de la mage d'eau. Elle embrassa l'endroit de son c½ur, le sien battant plus vite que la normale. Ses doigts coururent le long de son corps parfait, palpant ses formes, caressant au mieux ce corps  d'Apollon. Ses yeux divaguèrent un court instant, le temps de prendre une décision plus qu'érotique... Sa langue humidifia ses douces lèvres sous le regard hypnotique du brun. Elle s'approcha de son oreille, effleurant le bas de son ventre sans relâche.

- Grey.... Je veux être ta chose...., chuchota la bleue le plus sensuellement possible.

Il écarquilla ses yeux devant sa demande avant d'attraper sa taille, les yeux débordants de désir. Leurs langues se rencontrèrent sauvagement, combattant dans leurs bouches. Elle étouffa un cri de surprise lorsqu'il empoigna fermement sa douce poitrine. Caressant les extrêmes, les torturant pour que la jeune fille s'abandonne aux plaisirs de l'amour. De la glace apparurent au bout de ses doigts, faisant frissonner la mage entre ses bras. Il leva bien haut ses poignets et en quelques délicieuses millièmes de secondes, emprisonna les mains de Jubia. Ses dents aspirèrent un court instant les tétons de sa poitrine, les durcissant au possible avant de s'approcher de la commissure des lèvres pincés et rougis du baiser éloquent précédent.

- Avec plaisir chérie...

Elle rosit de plaisir et embrassa Grey durement avant de s'étendre confortablement sur le matelas épais, les draps déjà froissés.



Vous ne trouvez pas que ça rajoute un petit plus ? Quelque chose d'inédit à quelque chose de banal dans les fictions (OS). Eh oui !



Pour conclure, n'oubliez pas. Gardez confiance, vous savez écrire. Décrivez sensuellement l'ambiance, les sentiments. N'oubliez pas d'être cohérent(e) dans ce lemon, ne pas faire de bourdes.




• Vous voilà prêt à écrire votre lemon ! Bravo à vous, j'espère lire vos petites merveilles d'ailleurs !  Si vous voulez un peu d'aide personnalisée, clique ici !


Au lieu de plagier, remixez !

Tags : la fairy écriture